16 septembre 2018

Les puissants tome 1 : Esclaves – des points de vues variés !

Informations

  • Auteur :
  • Genre : ,
  • Edition :
  • Parution : 4/05/2017
  • Pages et Prix : 440 pages - 17.95€
  • Résumé : Dans le jeu du pouvoir, chacun risque sa vie. Dans une Angleterre alternative, chacun doit donner 10 ans de sa vie en esclavage. Seuls quelques privilégiés, les Égaux, riches aristocrates aux pouvoirs surnaturels, restent libres et gouvernent le pays. Abi, 18 ans, et son frère Luke, 16 ans, voient leur destin bouleversé quand leurs parents décident de partir tous ensemble accomplir leurs jours d’esclavage. Abi devient domestique au service de la puissante famille Jardine. Le somptueux décor dans lequel elle évolue dissimule en réalité de terribles dangers, car chez les Égaux, les luttes de pouvoir sont sans pitié. Et lorsqu’elle tombe amoureuse d’un de ses maîtres, c’est sa vie même qui est en péril…Luke, quant à lui, a été exilé dans la ville industrielle de Millmoor. Dans un environnement brutal et pollué, il s’épuise à la tâche. Cependant, d’autres, comme lui, partagent ses idéaux de liberté. Il découvre alors qu’il existe un pouvoir bien plus grand que la magie : la rébellion.

Il n'y a pas de magie plus puissante que l'esprit humain

Mon Avis

Ce livre m’a d’abord séduite grâce à sa couverture. C’est d’ailleurs ce qui m’a donné envie de le lire. Je n’avais pas lu le résumé et me suis donc plongée à l’aveuglette dans ce livre.


 

On rentre directement dans le bain mais également dans le décor avec le personnage de Leah. Il s’agit là d’une roturière au service des Egaux. C’est d’ailleurs sur cette différence qu’est basée ce livre. Les égaux sont des personnes possédant des dons que l’on va découvrir au fur et à mesure du livre. Et à leur contraire, il y a les sans dons qui doivent donner dix années de leur vie à ces personnes se considérant comme supérieures. C’est un principe que j’ai beaucoup aimé et dont on retrouve beaucoup la dénonciation entre les personnes plus élitistes et les autres.

 

On va découvrir donc chaque point de vue puisque ce livre nous fait basculer d’un personnage à l’autre au fil des chapitres. Bien qu’au début cela soit déroutant puisqu’on n’a pas encore en tête qui est qui, j’ai beaucoup aimé. C’est un point fort de ce roman, cela diversifie notre lecture et il change de nombreux livres à la première personne.

 

On rencontre donc une famille qui se prépare à donner 10 ans aux Jardine, une famille d’Egaux. Malheureusement, Luke, le Benjamin se voit affecté à Millmoore la cité des « esclaves » où il va y découvrir un mouvement de rebéllion. Entre la soumission que sa famille montre et cette rébellion dont il fait preuve, on peut vraiment voir qu’il s’agit là de différentes manières de vivre. De plus, on découvre aussi le point de vue des Jardine et d’une autre égale : Bouda. J’ai vraiment été intriguée par leur manière de pensée, leur point de vue totalement différent des autres. Mais cela nous a permis d’être plus plongé dans la politique puisque chacun vise le rôle de chancelier, s’apparentant à un président aujourd’hui.

 

J’ai trouvé ce livre vraiment fort émotionnellement. On ne pouvait qu’être pris de compassion envers ces personnages considérés comme des esclaves et encore plus avec un en particulier mais dont je ne préférerais pas parler puisqu’il est bien mieux de le découvrir par soi-même.

 

Malgré tous ces points positifs, il y en a un qui m’a un peu chagrinée c’est la lenteur de ce roman. Bien qu’à partir du milieu du livre, cela soit résolu cela m’a beaucoup dérangé au début. Je n’avais aucune problème pour me plonger dans ce livre, je l’ai d’ailleurs lu assez rapidement mais il y avait tout de même pas mal de description.

 

J’ai donc bien aimé ce livre notamment cette différence entre les égaux et les esclaves, elle était vraiment forte et puissante. Les différents personnages qu’on rencontrait nous permettait d’évoluer parmi les deux catégories de personnes et avec des émotions différentes comme la naïveté, l’amitié, la dévotion etc. Mais surtout, la fin était bouleversante et inopinée. Je l’ai adorée ! Je ne peux que vous recommander ce livre malgré la petite lenteur du début !

A lire si vous avez aimé :
Hunger Games

14/20

2 Commentaires

Anonyme

J’aime bien le résumé, la couverture et tout et tout quoi !
Merci pour cette découverte, je ne connaissais pas !

18 septembre 2018 | Répondre

    La couverture est magnifique oui !

    22 septembre 2018 | Répondre

    Orianelo

Laisser un commentaire