29 septembre 2018

Un palais d’épines et de roses : Un univers magnifique

Informations

  • Auteur :
  • Genre : , ,
  • Edition :
  • Parution : 09/02/2017
  • Pages et Prix : 528 pages - 18.90€
  • Résumé : En chassant dans les bois enneigés, Feyre voulait seulement nourrir sa famille. Mais elle a commis l'irréparable en tuant un Fae, et la voici emmenée de force à Prythian, royaume des immortels.
    Là-bas, pourtant, sa prison est un palais magnifique et son geôlier n'a rien d'un monstre. Tamlin, un Grand Seigneur Fae, la traite comme une princesse. Et quel est ce mal qui ronge le royaume et risque de s'étendre à celui des mortels ?
    A l'évidence, Feyre n'est pas une simple prisonnière. Mais comment une jeune humaine d'origine aussi modeste pourrait-elle venir en aide à de si puissants seigneurs ? Sa liberté, en tout cas, semble être à ce prix.

Plains ceux qui ne ressentent rien.

Mon Avis

J’ai voulu tenter ce livre pour me remettre dans la fantasy. J’avais vu énormément d’avis positifs le concernant c’est pourquoi je n’avais qu’une envie : me lancer dedans.

Dès le début on retrouve Feyre, le personnage principal avec un caractère en fer. On se rend compte de la misère dans laquelle elle vit et ce qu’elle subit pour aider sa famille. Je n’ai pu qu’aimer les émotions que nous faisait ressentir l’auteur à ce moment là que ce soit la tristesse, l’angoisse ou encore la colère. On ne peut que compatir avec le protagoniste.

On quitte très vite le monde des humains dans lequel Feyre vit pour se retrouver dans l’intrigue principale à Prythian. Suite à la tuerie d’un être dit immortel, elle se retrouve à suivre un des grands seigneur, Tamlin, afin de purger la peine à laquelle elle est confrontée selon le traité signé entre immortels et humains.

Une fois dans cette contrée, l’auteur nous emmène vers une toute autre vision des choses que lorsque Feyre vivait encore dans la médiocrité. C’est un monde de magie dans lequel on est emmené et de richesse que ce soit avec les objets ou encore les paysages variés. C’est tout un nouveau monde que l’auteur nous décrit et que j’ai adoré découvrir.

Ici, Feyre devra faire face à son engagement : rester à la cour du seigneur du printemps. Elle se rendra vite compte qu’entre ce qu’on lui racontait et ce qui est réel, il y a une grande différence. Elle fera la rencontre de deux personnages principaux, Tamlin, un personnage qui m’a un peu déçu du fait de son caractère un peu trop doux et manquant de punch bien que l’aspect « magique » de sa personnalité m’ait vraiment intriguée. A son contraire, Lucien m’a beaucoup plus intrigué que ce soit par son caractère assez bourru ou encore par son histoire. Plein d’autres personnages étaient présents mais à moins grande échelle mais tous aussi intéressant les uns que les autres. Tout du moins, j’aurais préféré en apprendre plus sur eux, peut-être cela viendra-t-il avec les prochaines tomes.

Néanmoins, et c’est ce qui m’a le plus dérangé dans l’histoire, bien qu’on ait appris pas mal de choses concernant les coutumes et l’histoire du peuple des immortels, la première partie du livre basé sur la relation Feyre – Tamlin du fait qu’elle monopolisait l’attention. D’ailleurs à certains moments, j’avais l’impression d’immerger dans la Belle et la Bête.

Le majeure partie de l’action n’est arrivée que bien plus tard en même temps que les révélations mettant en place l’intrigue. Pour autant, cela ne m’a pas déçue, j’ai tout adoré de cette partie là !

Ce livre a connu pas mal de rebondissements que j’ai beaucoup apprecié. L’auteur a su nous transmettre des vagues d’émotions pour notre protagonistes ou d’autres personnages. Ce que j’ai le plus aimé dans cette histoire est vraiment l’univers crée autour de Prythian je ne demande qu’à en découvrir plus ! Et malgré cette histoire d’amour assez invasive autour de ce tome, c’est un livre que je ne peux conseiller !

A lire si vous avez aimé :
Le Pouvoir des Lys

15.5/20

Aucun Commentaire

Anonyme

Laisser un commentaire